Les Jeux à Plaine Commune

À l’été 2024, le monde entier aura les yeux rivés sur le territoire. Avec le village Olympique et Paralympique, deux sites de compétition, deux sites de célébration et 11 sites d’entraînement, Plaine Commune sera en effet au cœur des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Le Village des athlètes

Bâti conjointement sur les villes de Saint-Denis, L’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen-sur-Seine, il attirera toutes les attentions durant les Jeux. Le Village des athlètes constituera en effet le point névralgique des Jeux de Paris 2024 et accueillera les sportifs (14 850 athlètes), ainsi que les officiels qui seront les acteurs des Jeux Olympiques et Paralympiques. En plus d’héberger les athlètes, il proposera pendant l’évènement 33 000 m² d’espaces de services. Ses bâtiments seront construits en structure ou façade bois et béton bas carbone. L’ambition affichée est d’aboutir à un bilan carbone inférieur de 40 % à celui de bâtiments conventionnels.

 

Les 2 sites de compétition

Le Stade de France

Construit à l’occasion de l’accueil par la France de la Coupe du Monde de football en 1998, le Stade de France a accueilli depuis sa création plus de 35 millions de spectateurs et près de 500 événements sportifs et culturels. Il constituera l’épicentre des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, où brûlera la flamme le temps des compétitions. En plus d’accueillir les épreuves d’athlétisme, qui sont traditionnellement les épreuves reines des Jeux, et le rugby à 7, il pourrait être le théâtre de cérémonies officielles de l’olympiade.

Le centre aquatique olympique

Construit à quelques encablures du Stade de France, auquel il sera relié par une passerelle surplombant l’autoroute A1, il accueillera les épreuves de natation artistique, de plongeon ainsi que les phases préliminaires des compétitions de waterpolo

Les 11 sites d’entraînement

Bien connu des habitants du territoire, le parc sportif de Marville s’étend sur une superficie de 33 hectares. Durant les Jeux, il deviendra un site de célébration et d’entraînement notamment pour le rugby, le water-polo. Situé conjointement sur les villes de La Courneuve et Saint-Denis, il se verra doté d’une nouvelle piscine. Enfin, le futur centre aquatique du Fort d’Aubervilliers, sera de la partie et accueillera les entraînements des équipes nationales de natation.

Au total, 11 sites d’entraînement seront répartis sur le territoire :

  • Centre Aquatique du Fort d'Aubervillier : Natation ou Water-polo
  • Centre Aquatique Olympique : Para natation et Para triathlon
  • Grande Nef de L’Île des Vannes à L’Île-Saint-Denis : Gymnastique rythmique
  • Complexe sportif de l’Île des Vannes à L’Île-Saint-Denis : Athlétisme, Triathlon, Para athlétisme et Para triathlon
  • Palais des sports Auguste Delaune à Saint-Denis : Judo et Taekwondo
  • Complexe sportif Auguste Delaune - La Raquette à Saint-Denis : Judo et Para judo
  • Stade Auguste Delaune à Saint-Denis : Athlétisme et Para athlétisme
  • Parc départemental des sports de Marville - Terrains de rugby : Rugby
  • Parc départemental des sports de Marville - Piscine : Water-polo
  • Stade Bauer : Football
  • Gymnase Pablo Neruda à Saint-Ouen : Lutte, Breaking et Volleyball assis

 

Le parc sportif de Marville après les Jeux

Le Centre aquatique du Fort d'Aubervilliers après les Jeux

Les Jeux en chiffres

Les Jeux Olympiques :

  • 14 000 athlètes et accompagnants (dont 10 500 athlètes)
  • 206 nations représentée
  • 28 sports olympiques et 4 additionnels
  • 329 épreuves


Les Jeux Paralympiques :

  • 9 000 athlètes et accompagnants (dont 4 350 athlètes) 
  • 182 nations représentées
  • 22 sports paralympiques
  • 549 épreuves
     

Les spectateurs :

  • 13,5 millions de billets en vente
  • 15 millions pour le relais de la flamme au Stade de France
  • 4 milliards de téléspectateurs dans le monde
  • 50 000 volontaires

Vous aimerez aussi