Pleyel au cœur du Grand Paris

Dès 2023, le quartier Pleyel de Saint-Denis accueillera l'une des gares du Grand Paris Express, devenant un pôle majeur des transports métropolitains. Choisi pour recevoir le Village Olympique et Paralympique des Jeux de Paris 2024, le projet d’aménagement qui y sera mené se distinguera également par la réalisation d’un gigantesque pont qui enjambera les 48 voies du faisceau ferroviaire de la gare du Nord.

Un projet urbain innovant

Longtemps resté à l’écart de la dynamique de développement de la Plaine, le quartier Pleyel s’apprête à connaitre une transformation sans précédent. Il accueillera en 2023 la plus importante des 68 gares du Grand Paris Express et le village Olympique Bord de Seine Pleyel à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Composé de plusieurs secteurs d’aménagement, ce projet urbain ambitieux de 340 000 m² se basera sur une programmation équilibrée promouvant l’innovation environnementale et énergétique.
Ses espaces publics donneront une large part aux mobilités douces et à la nature en ville (création de parcs et de squares, verdissement des rues, toits végétalisés …).  

Conjuguant intensité urbaine et qualité du cadre de vie, Pleyel se distinguera des quartiers d'affaires traditionnels par une programmation mixte mêlant logements, équipements, espaces publics, commerces et bureaux.

Une place toute particulière sera également allouée aux activités liées au Territoire de la Culture et de la Création qu'incarne Plaine Commune au sein du Grand Paris.

 

Un quartier conçu pour les habitants

Le projet d’aménagement de Pleyel a avant tout été pensé pour offrir un quartier agréable et apaisé pour les habitants. Avec 40% de logements sociaux, des commerces de proximité, des équipements culturels, sportifs et de loisirs, ainsi qu’une grande place dédiée aux déplacements doux, il disposera de toutes les fonctions permettant d’offrir un cadre agréable. Très bien desservi par de nombreuses lignes de transports en commun, il sera également facile pour les habitants de se déplacer. 

Dans le détail, le quartier comportera :

  • 2 200 logements
  • 2 nouveaux parcs
  • 1 square 
  • 5 hectares d'espaces végétalisés
  • 26 000 m² d'hotellerie et de commerces
  • 14 000 m² d'activités culturelles et créatrices
  • 5 lignes de métro
  • 1 ligne de RER
  • 2 nouveaux groupes scolaires
  • 1 crèche
  • 1 gymnase

Le Pleyel de demain ne sera pas un enchevêtrement de projets architecturaux bien léchés, mais davantage un quartier où il fera bon vivre, travailler, se divertir et se déplacer aisément.

Une gare emblématique du Grand Paris Express

La gare Saint-Denis Pleyel sera la plus grande et la plus interconnectée des gares du Grand Paris Express, avec plus de 250 000 voyageurs par jour. Elle accueillera quatre lignes de métro (14, 15, 16, 17) et sera en correspondance avec la ligne 13 et le RER D via le franchissement urbain. Une offre de transports qui facilitera l’accès rapide à Paris et aux grands pôles franciliens.

Le projet de l’architecte japonais Kengo Kuma a été retenu pour cette gare emblématique du réseau. Celle-ci se développe sur neuf niveaux dont quatre en souterrain et s’organise autour d’un grand atrium qui fait pénétrer la lumière jusqu’au quatrième sous-sol.

Conçu comme un origami dont les pliures relient le sol à la gare, elle s’adapte à la topographie complexe du lieu en créant des espaces publics et de circulation dans et sur le bâtiment. La gare abritera un équipement culturel innovant sur 4 000 m2 dans les étages supérieurs.

Le Franchissement Pleyel

Le développement du quartier Pleyel, aujourd’hui enclavé par la Seine à l’ouest, l’autoroute A86 au nord, et le faisceau ferré à l’est, est indissociable de la réalisation du Franchissement urbain. Ainsi, un pont franchira l’imposante barrière des  lignes de chemins de fer et reliera les deux gares du pôle de transport. C’est l'architecte Marc Mimram, associé à Richez Associés et Eneis, qui a été désigné au terme d'un concours pour mener à bien ce projet.

Conçu comme un morceau de ville, le franchissement offrira une nouvelle liaison est – ouest ouverte à tous les modes de déplacement et permettra l’interconnexion des lignes du Grand Paris Express et du RER D. Son rôle sera également essentiel au bon déroulement des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 puisqu’il permettra l’accès aux équipements sportifs (Stade de France et centre aquatique) depuis le Village Olympique.

Le Franchissement urbain accueillera en son coeur un grand espace public ouvert à tous, des bureaux, des commerces et des services. Avec ses couloirs de bus en site propre, ses deux voies cyclables, ses larges espaces piétons et ses voies de circulation générale, l'édifice permettra à chacun de se déplacer, notamment d'est en ouest.

 

Le renouveau de la Tour Pleyel

Véritable emblème du quartier Pleyel et repère du nord parisien, la Tour Pleyel et ses 40 étages se métamorphosent également. Cet édifice, construit au début des années 1970, conservera son identité architecturale. Après sa restructuration, la tour accueillera un hôtels de standing d'une capacité totale de 700 chambres et un centre de conférence. 40 000 m2 de bureaux et 2 500 m2 de commerces et services complètent ce programme qui a vocation à donner au territoire un équipement d’envergure pour l’accueil de grands événements et conférences. La livraison de ce projet est prévue pour fin 2023.

Le Village Olympique

Le Village olympique et Paralympique  « Pleyel -  Bords de Seine » sera situé à cheval sur les villes de Saint-Denis, L’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen. Il accueillera 10 500  sportifs de 206 nations durant les Jeux de Paris 2024. Dès 2025, il laissera place à trois nouveaux quartiers de ville. La partie dionysienne du village fait partie intégrante du projet Pleyel. Elle accueillera une partie des futurs logements, commerces et équipements du projet.

Après les Jeux, le village sera reconverti en plus de 2 200 logements familiaux dont environ 800 à Saint-Denis et 980 logements spécifiques dont 300 à Saint-Denis (logements étudiants, logements de courte durée...). Il accueillera aussi bureaux, locaux d’activités économiques, commerces, équipements publics et espaces verts (dont un parc d’environ 3 hectares).

Le village bénéficiera d’une situation exceptionnelle en bord de Seine, à la fois lieu de promenade et de loisirs et réserve de biodiversité. Il sera doté d’une passerelle réservée aux mobilités actives reliant Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis.

#CultureLaVille

Le projet Pleyel fait l’objet d’un accompagnement artistique impulsé par la démarche Territoire de la culture et de la création.
A Pleyel, on #culturelaville à tous les stades :

  • Un projet artistique autour du sport pour permettre aux habitants et usagers de se projeter dans l’avenir du quartier
  • Une œuvre d’art sur le franchissement Pleyel
  • Une gare qui est aussi une scène culturelle
  • Un quartier culturel et créatif au sud
  • Et les olympiades culturelles en 2024 !

> La démarche territoire de la culture et de la création