Centre-ville - Basilique

Articulé et construit autour de la Basilique Saint-Denis et de sa nécropole royale, le centre-ville historique de Saint-Denis est doté d’un patrimoine exceptionnel. Très fréquenté, le quartier connaît un certain nombre de difficultés. Le projet de renouvellement urbain engagé devra permettre de le rénover et lutter contre l’insalubrité.

Véritable cœur de Plaine Commune, le centre de ville s’ouvre naturellement sur Paris et sur l’ensemble de la Seine-Saint-Denis. Le quartier compte plus de 22 000 habitants sur près de 12 hectares. Il regroupe 10 715 logements, dont 1 700 logements sociaux. Sur le parc privé, on considère que 40 % du parc de logements est potentiellement indigne.

Un centre-ville historique aux nombreux atouts

Bien desservi par les transports en commun avec deux stations de métro (Saint-Denis Basilique et Porte de Paris, trois lignes te tramway (T1, T5 et T8) ainsi que 10 lignes de bus, le quartier comporte également un grand nombre d’équipements :

  • La mairie et le centre administratif
  • La sous-préfecture
  • Un cinéma d’art et d’essai (L’Écran)
  • Une antenne jeunesse
  • Le centre commercial Basilique
  • L’office de tourisme
  • Le marché de SaintDenis qui est l’un des plus grands d’Île-de-France
  • Une poste
  • Le musée d’art et d’histoire
  • Un centre dramatique national (Théâtre Gérard Philipe)
  • Police nationale et municipale
  • Le parc de la Légion d’Honneur
  • Des écoles de la maternelle au lycée

Des difficultés à corriger

Dans le centre-ville

Dans le centre-ville de Saint-Denis, un nombre important de copropriétés anciennes sont mal entretenues et dégradées. En effet, on estime que 40 % du parc privé du secteur, soit environ 3 500 logements, est potentiellement indigne. De ce fait, ces ilots d’habitation peinent à se renouveler car ils demandent d’importants investissements. Même si le marché immobilier est dynamique, il est porté par des investisseurs trop souvent plus porté sur la rentabilité à court terme que sur l’entretien du patrimoine.
 

Sur le secteur Basilique

Si le secteur Basilique est central, celui-ci est également assez hermétique et peu facile d’accès. La forme urbaine complexe de son habitat datant des années 1970-1980, due à son architecture atypique, peut poser des problèmes de sécurité. D’autres problèmes sont également existants :

  • Le centre commercial est en déclin
  • Des problèmes de gestion des ordures ménagères, de propreté et d’hygiène
  • Des problématiques de sécurité et de tranquillité publique
  • Un parc de logement social comportant des secteurs dégradés n’ayant jamais été réhabilités
  • Des espaces publics peu adaptés aux usages et déqualifiés

Le projet de renouvellement urbain

Le projet mis en œuvre sur le quartier Centre-ville devra poursuivre la lutte contre l’habitat indigne en réhabilitant les logements concernés, en accompagnant les copropriétés et en menant des opérations de démolitions – reconstructions. Il devra également permettre de diversifier l’offre commerciale et de rénover le secteur Basilique dans le respect du patrimoine architectural. Concernant les espaces publics, il faudra permettre aux habitants de mieux se les approprier en les réaménageant et en créant en créant de nouveaux.

Dans le détail, de nombreuses opérations doivent être menées :
 

Sur le secteur Basilique

  • Rénovation globale de l’habitat dans le quartier de la Zac Basilique
  • Démolition du bâtiment « Campanile » afin de créer un nouvel espace vert et une nouvelle place. L’ensemble des activités qu’il abrite aujourd’hui (hôtel, commerces …) seront relocalisés
  • Restructuration et réhabilitation des bâtiments du passage de l’Ancienne Tannerie et du Saulger, ainsi que la dalle et la galerie commerciale
  • Amélioration de la liaison piétonne entre la place des Poulies et la place du Caquet en élargissant le chemin des Poulies
  • Déplacement du quai nord de la station du tramway T1 (direction Les Courtilles) vers la place du Temps des Cerises
  • Rénovation des places du Caquet et des Poulies, ainsi que des rues Edouard Vaillant, Auguste Blanqui et du Pont Godet
  • Poursuite de la réhabilitation des logements sociaux de Plaine Commune Habitat, Toit et Joie, et Antin Résidences
  • Déplacement et agrandissement de la crèche et de la maison des solidarités
  • Rénovation de la Maison jaune et d’objectif emploi
  • Agrandissement du cinéma
  • Déplacement de la sous-préfecture

Secteur centre-ville

  • Démolition de 500 logements insalubres
  • Livraison de 370 logements via des réhabilitations complètes ou des destructions-reconstructions
  • Redynamisation des rezde-chaussée commerciaux via la création d’une foncière commerce
  • Accompagnement des propriétaires  pour la rénovation de leurs biens via notamment une opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah)

Chiffres clés

  • 1 375 logements rénovés
  • 40 000 m² d’espace public réhabilités
  • 500 logements insalubres détruits
  • 370 logements livrés

Le calendrier du projet

  • 2015 – 2016 : élaboration et signature du protocole de préfiguration
  • 2017 : intégration au projet de l’opération d’aménagement Nouveau programme national de rénovation urbaine « insalubrité »
  • 2017-2018 : études et organisation de la co-construction avec les habitants
  • 2019 : rédaction et signature de la convention de rénovation urbaine et calendrier prévisionnel
  • 2019 – 2024 : réalisation des travaux

Contact

Vous souhaitez plus d'information sur ce projet ? Connaître les dates des prochaines concertations ? Vous pouvez contacter :

Démarche quartier centre-ville
Tel : 01 49 33 21 00
Mail : natalia.castoalvarado@remove-this.ville-saint-denis.fr

Anru

Ce projet s'inscrit dans le cadre du nouveau projet de renouvellement urbain (NPRU).
Pour en savoir plus sur la politique de rénovation urbaine et sur les quartiers concernés sur le territoire :

la rénovation urbaine à Plaine Commune

Vous aimerez aussi