Labos Éclair : la transformation d’une friche en quartier culturel d’exception

#CultureLaVille

Publié le

A Epinay-sur-Seine, l’ancienne friche industrielle des mythiques Laboratoires Éclair se reconvertit en un lieu de culture innovant. Premier dévoilement le 10 avril.

Un lieu ouvert, atypique et culturel, en plein cœur d’Epinay-sur-Seine, sur le site historique de l’industrie du cinéma, les Laboratoires Eclair. C’est le projet de reconversion, mené depuis 2 ans par la ville d’Epinay-sur-Seine, Plaine Commune, des artistes et des urbanistes, pour transformer cette friche industrielle en un lieu artistique et culturel porteur d’ambitions urbaines, économiques et sociales.

Un site d’exception pour un projet culturel atypique au rayonnement régional

Créés en 1907, les laboratoires Éclair ont marqué l’histoire du cinéma français. Fermés en 2013, le site est devenu une friche, acquise par la ville d’Épinay-sur-Seine en 2018. Cet ancien site industriel d’exception, qui s’étend sur quatre hectares en plein cœur de ville et abrite une forêt urbaine remarquablement préservée, a toujours été fermé au public. 
Le projet de reconversion vise à le transformer en un lieu culturel et artistique, un lieu de vie ouvert sur le quartier, une invitation à la déambulation en dialogue avec la nature, l’art et la culture.
Tout en valorisant la singularité paysagère et écologique du lieu, le projet entend faire éclore une ruche culturelle et créative.  Avec pour ambition de constituer, dès 2022, une nouvelle polarité urbaine et culturelle à l’échelle du territoire de Plaine Commune et de la région.

Un projet emblématique du Territoire de la Culture et de la création

Cette reconversion s’inscrit dans la démarche Territoire de la culture et de la création, initiée par Plaine Commune, qui place l’art et la culture comme le fil rouge de la fabrique de la ville. Par la préservation et la valorisation de son patrimoine, par l’accompagnement artistique de ses  mutations urbaines (résidences artistiques le temps des chantiers, commandes artistiques dans l’espace public…), Plaine Commune affirme que réussir la ville est un acte culturel


Les Labos Eclairs, c’est aussi l’un des grands projets qui nourrit la candidature de Saint-Denis - Plaine Commune comme Capitale européenne de la culture en 2028.

Un premier dévoilement artistique le 10 avril 

L’ancienne friche industrielle va ouvrir exceptionnellement ses portes le samedi 10 avril au soir pour présenter son potentiel. L’occasion pour le public de découvrir ce site unique et les premières pistes de ce projet urbain d’exception, à travers une déambulation artistique imaginée par Nicolas Frize, musicien et compositeur de renom. Une mise en bouche pour préparer la première activation artistique et culturelle qui s’engagera au printemps 2022. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Installée à Épinay-sur-Seine depuis sa création et jusqu’au début du 20e siècle, la société Éclair a participé à l’épopée des débuts de l’industrie cinématographique, en se spécialisant dans les domaines de la production, puis du traitement photochimique, du colorisation, de la fabrication de caméras comme de la location de studios, de la restauration...

Durant un siècle, le site a participé à la fabrication et au tirage de plus de la moitié des films du XXe siècle. Des Tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner jusqu’à Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne en passant par Léon (1994) de Luc Besson ou encore Le Dîner de cons (1998) de Francis Veber, les laboratoires Éclair font partie de la légende du 7e art.

Mais dès 2006, cet acteur historique de l’industrie technique du cinéma, frappé de plein fouet par le passage au numérique, enchaîne les plans sociaux et n’arrive plus à faire face aux dettes qui s’accumulent. L’activité des laboratoires se réduit progressivement avant de fermer définitivement en 2013.