Plaine Commune déclare l’urgence climatique

Écologie urbaine

Publié le

La neutralité carbone à l'horizon 2050

Réunis en Conseil de territoire le 9 septembre dernier, les élus du territoire ont déclaré l’urgence climatique. Priorité du mandat du nouvel exécutif de Plaine Commune, cette déclaration  inscrit le territoire dans la trajectoire de la neutralité carbone à l’horizon 2050, actée par l’Accord de Paris pour le climat en 2015.

Pionnière sur la question de la lutte contre le changement climatique, au travers notamment de la mise en œuvre de son Plan Climat Air Energie (PCAET) et de l’adoption d’une Résolution d’engagements communs pour la sauvegarde du climat et l’amélioration de la qualité de vie, Plaine Commune souhaite accentuer encore d’avantage sa prise en compte des enjeux fondamentaux qui sont devant nous.

Ainsi, au travers de cette déclaration d’urgence climatique, l’EPT prend de nouveaux engagements. Tout d’abord, Plaine Commune travaillera dès maintenant à une politique de compensation carbone et mettra la question de la neutralité carbone au cœur de toutes ses politiques publiques et de l’évaluation du PCAET, dont la gouvernance sera renforcée par un Comité de suivi citoyen climat-air-énergie.

Tout en poursuivant son soutien à l’Agence locale de l’énergie et du climat du territoire, Plaine Commune souhaite développer de nouvelles formes de coopération avec les associations, les habitants et les usagers pour construire la ville de demain, et le soutien aux acteurs de la transition écologique. Les élus ont également décidé de s’engager à mesurer et à rendre compte annuellement des efforts menés dans la lutte contre le changement climatique. Plaine Commune sollicitera également l’aide de l’Etat pour relever notamment le défi de la rénovation énergétique.

L'Agenda 21