Pour les élus de Plaine Commune aussi, c’est non au Charles de Gaulle Express

Communiqués de presse

Publié le

Mercredi 19 décembre 2018

Dans un courrier adressé ce jour au Premier Ministre, les élus de Plaine Commune rappellent leur opposition au projet du Charles de Gaulle Express, un transport réservé à une clientèle fortunée, et plaident pour l’amélioration du réseau de transport existant et des projets de transport accessibles à tous.   

Alors que le pays traverse une crise sans précédent, nourrie par la persistance des inégalités sociales et territoriales,  le Président de Plaine Commune, Patrick Braouezec et huit des neuf maires du territoire demandent au gouvernement de revoir sa décision quant à la réalisation du Charles de Gaulle Express.

 
Ce projet de transport qui devrait  assurer une liaison directe entre l’Aéroport de Roissy et la Gare de l’Est, ne répondra ni à l’engorgement des flux de la Métropole ni  aux préoccupations environnementales, puisque son coût prohibitif le réserve à une étroite clientèle d’affaires et de touristes aisés. Pire, sa mise en service risque de détériorer encore un peu plus les conditions de transport du RER B,  emprunté quotidiennement par près d’un million d’usagers.  Enfin, le passage du CDG Express sur le territoire de Plaine Commune viendrait ajouter un  nouveau viaduc aérien à la Porte de la Chapelle, véritable capharnaüm urbain, sur un territoire déjà très fortement impacté par les infrastructures routières et ferrées et qui travaille, avec la Ville de Paris, à réparer patiemment ses nombreuses coupures urbaines. 


Les élus demandent donc au gouvernement de consacrer ses efforts à l’entretien du réseau public existant et aux projets de transports publics à venir, Grand Paris Express mais aussi prolongement de lignes de métro et de trams, notamment  le T8 sud et le TCSP Stains-La Courneuve,  qui desservent bien mieux nos populations au quotidien.