Politique locale du logement : Plaine Commune conserve ses prérogatives

Les communiqués de presse de Plaine Commune

Contact presse : Emmanuelle OTT : 01 55 93 48 77

 

 

Communiqués de presse

Publié le

Vendredi 5 avril 2019

Les maires et le Président de Plaine Commune  se félicitent du report du vote du Plan Métropolitain pour l’Habitat et l’Hébergement (PMHH), et saluent le fait qu’au terme d’un débat de qualité, le choix de la raison l’ait emporté. 

Si le travail de tous, élus et administration, avait permis d’arriver à un document de compromis pour une politique du logement sur le territoire métropolitain, les conséquences de son adoption par la MGP avaient été sous-estimées et insuffisamment préparées. 

Ainsi, son vote par le Conseil Métropolitain, prévu le 11 avril, se serait fait sans garantie aucune que les orientations politiques des maires et élus territoriaux puissent continuer à être mises en œuvre. Le financement du logement social, volonté première des élus  de Plaine Commune, n’était plus possible. C’est dans ce cadre que Patrick Braouezec a mis en débat la question du report du vote. 

Les débats sur le PMHH ont eu un autre mérite, celui de révéler l’incohérence législative qui existe sur la  gouvernance de la Métropole du Grand Paris. Ces échanges ont en effet fait la preuve que  le débat sur la gouvernance métropolitaine n’est pas clos et que la loi NOTRe doit être révisée dans les meilleurs délais, ce à quoi le gouvernement s’était engagé dès sa prise de fonction. Il importe notamment que les Territoires de la métropole francilienne retrouvent leur statut d’intercommunalité  à fiscalité propre afin de redonner la dynamique de logement dont la Région Ile de France a besoin.